Histoire du créole réunionnais

  • Qu’est-ce que le « créole » ?

La langue créole naît du contact des langues des colons avec des langues indigènes ou importées et s’installe sur le long terme en devenant la langue maternelle d’une communauté.

Il existe aujourd’hui 127 créoles de par le monde, à bases uniques ou multiples. Les « créoles français » sont ainsi basés sur un français populaire et oral des langues d’oïl parlées par les colons.

  • Naissance du créole réunionnais

1. Société d’habitation : les esclaves noirs cohabitent avec les maîtres blancs dont ils sont contraints d’apprendre la langue. Il s’agit des « koiné d’oïl », c’est-à-dire de variétés dialectales du français.

2. Société de plantation : les esclaves créoles s’élèvent socialement et apprennent le français aux nouveaux esclaves, les engagés (majoritairement indiens). Mais des colons aux esclaves, puis des esclaves aux engagés, la langue se « déforme » et s’enrichie des autres langues en présence : il y a processus de créolisation, c’est à dire « formation d’une langue maternelle par fusion de plusieurs idiomes« .

3. Diglossie et Départementalisation : le créole, en devenant la langue de communication de tous les nouveaux arrivants, car étant la seule comprise et utilisée par tous, se répand dans toute l’île. Cependant, elle perd peu à peu son rôle de médiateur au profit du français, langue officielle enseignée à l’école. Lorsque la Réunion devient un département français, le créole réunionnais subit ainsi une minoration linguistique : la volonté de « francisation » entraîne un phénomène de diglossie. Ainsi, tandis que le français est considéré comme une langue noble qu’il faut maîtriser, le créole est vu comme un « vulgaire patois » et est méprisé.

4. Le créole réunionnais de nos jours : après une période de conflits, le créole retrouve sa place au sein de la société réunionnaise et est revendiqué comme faisant partie intégrante de son identité. Elle se dote même d’une écriture et de nombreux ouvrages sont traduits en créole. Enfin, certaines personnes continuent à polémiquer sur la place du créole à l’école : doit-on, ou non, enseigner le créole réunionnais ?

Le collège Célimène Gaudieux a produit un article très instructif au sujet du créole réunionnais. Je vous propose d’y jeter un coup d’oeil en cliquant sur l’image :

celimeneguitare

Cette charmante demoiselle vous invite à cliquer sur elle.

Et avant de vous quitter, une petite vidéo qui nous apprend qu’ici, tout le monde parle créole…. mais que tout le monde ne le comprend pas !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s